Développement de ma "contactabilité"

Publié le par Flex Blur

Hier en tapant " music promoting" dans Google, j'ai découvert un article très intéressant. Tellement que je l'ai mis en marque-page. Il m'a aussi conduit à des tutoriels divers tels que "Comment envoyer une maquette à un label", "Comment trouver un manager", "Comment faire un pack de promotion" ; bref, tout un tas de sujets utiles pour moi (mais pas pour vous, sauf si vous voulez faire quelque chose avec la musique et avec moi)(pas de sous-entendus grivois, merci).
Ce que j'ai retenu de l'article, (je l'ai pas lu en détail mais) c'est que quand les gens connaissent notre nom, c'est déjà la moitié du travail qui est faite. Du coup j'ai eu l'idée de plus me diffuser, notamment avec mon album Time Flows. Je veux dire, le poser un peu partout dehors. Et je me demande si, si je pose une pile de l'ordre de 10 CDs dans mon pavillon, ou dans tous les autres pavillons de Mansart et Montmuzard, les gens prendront les CDs. Par chance, ça tomberait sur quelqu'un qui connaît un haut ou moyen placé de la musique. Ou un animateur radio. Mais 100 CDs ça me reviendrait à 50€, et il faudrait que j'imprime toutes les pochettes... Galère.
Après je suis arrivé sur un autre site, qui propose aussi des conseils, PLUS une liste nommée "Où vendre votre musique sur Internet", composée d'une flopée de sites Web que j'ai squattés toute la journée. Alors bien sûr j'ai pas été vraiment surpris du fait qu'il faut PAYER pour vendre et distribuer ma musique sur iTunes, Amazon et toutes les autres conneries du genre. Moi, payer pour qu'on me distribue. Haha. Remarque c'est leur travail. Mais je fais comment, sans carte bancaire et sans bourse ? Bah je zappe, je change de site. Y'en a quelques uns que j'ai plutôt appréciés. En tête j'ai iLike. Ce site est très bien ! Bon celui-là je me suis inscrit grâce à MySpace, ce dernier qui d'ailleurs a réalisé un très joli coup avec la mise en place d'une nouvelle fonction qui permet aux artistes de voir leurs statistiques en détail : évolution des lectures par jour, des ajouts en "ami", des visites du profil, statistiques individuelles des musiques du profil, fichage géographique.
Oui donc iLike. J'arrive sur le site, je m'inscris, et on me demande ce que j'aime comme artistes. Très bien, je clique sur des Nine Inch Nails, Jimmy Eat World, John Coltrane, Paul Van Dyk, Audioslave, des choses que je retrouve un peu. Après j'ai eu des problèmes ; je croyais que mon compte artiste était déjà fait, mais non, parce que j'essayais de mettre des musiques mais je trouvais pas. Après j'ai pu le faire, ça allait, j'étais content. Il y avait déjà des titres associés à moi, enfin à "dj_burn", mon ancien pseudo. J'ai donc mis de nouvelles musiques, dont deux inédites, j'ai pu donner mon avis (très court) sur des musiques : les "reviews". Je dois en faire 15 pour qu'on puisse le faire sur une de mes musiques, sauf qu'elle doit être téléchargeable gratuitement. Faire une "review", c'est dire "oui" ou "non" selon les étiquettes (tags, par exemple : post-rock ? calm ? boring ? avenged sevenfold ?") et ce pour 5 étiquettes. On peut éventuellement en ajouter, et écrire du texte à l'attention du/des compositeurs de la musique. Pour mettre des vidéos, on peut tout simplement lier son compte YouTube, et les vidéos de notre compte YouTube sont visibles sur le profil iLike. On peut rajouter des artistes qu'on aime, les faire venir dans notre ville pour un concert, même ? lier notre compte Twitter et montrer quelle musique est-ce qu'on écoute, si on ajoute des photos ou des news sur iLike.
Enfin voilà. Je vous fais part de mes découvertes. Maintenant, mes profils :

Publié dans Musique

Commenter cet article