Fête de la musique.

Publié le par Flex Blur

En fait, ils s'étaient tous donnés rendez-vous à 20h30 devant le collège. WTF ? Je pensais que plus tôt on sortait, plus longue serait la soirée. Donc je suis parti à 19h40 de chez moi, en accord avec mon caractère "FUCK OFF EVERYONE I'LL BE THERE AT 8PM AND I DON'T GIVE A FUCK ABOUT YOU AND BEING ALONE". Ce qui m'a entre autres permis à des gosses de 10 ans d'apprendre quelques trucs de Parkour.
Je me demande si c'est vraiment bien de faire faire ça à des gosses de 10 ans. En fait, ils m'ont vu monter d'un muret à un rebord de fenêtre à pieds joints et longer le rebord pour aller m'asseoir plus loin. Et après ils m'ont posé des questions et puis j'leur ai donné des conseils. Quelques minutes plus tard y'a la soeur de l'un d'eux qu'est venue leur causer donc je les ai laissés, pendant ce temps j'envoyais et recevais des messages (oO'). Au bout d'un instant je les ai perdus de vue donc j'me suis dit "Boh, ils sont partis, j'peux y aller aussi". J'commence à descendre, je tourne la tête, et je les vois, entre eux y'avait une cigarette allumée, et j'leur demande ce qu'ils font : "bah on fume !"
> WHAT THE FUCK ? FUMER À 10 ANS ? J'en avais entendu parler, jusque là pour moi ça semblait être un mythe, mais non là je l'ai vraiment vu : ça existe. Le petit la fumait parce que sa soeur lui a promis qu'elle lui en rendrait une ou deux "sur la tête de leur mère". En fait, il savait pas quoi en faire. Je lui ai dit "Bah tu peux l'écraser !". Et là, ils ont commencé à réfléchir. Je leur ai dit ce que je pensais, qu'ils pourraient le regretter plus tard s'ils commençaient maintenant, que j'ai vu plein de gens se plaindre d'avoir commencé et de pas pouvoir s'arrêter, et à la fin j'ai rajouté que s'ils fumaient ils seraient trop essoufflés pour faire du Parkour. \m/ Et là, un des deux a fait "oh vas-y c'est bon j'veux faire du Parkour moi !" ; il a jeté la clope et son copain l'a écrasé. C'était touchant. :X
Bon du coup après j'suis retourné vers l'Arche, j'ai attendu la bande de paydays pendant 10 minutes après un message qui disait "On arrive", ah ok 15 minutes pour arriver quoi. Finalement on s'est rejoint devant la mairie, et j'ai vu une bande de jeunes, je me suis dit "oh putain c'est quoi cette soirée..." parce que ça me faisait quand même chier de me balader avec une douzaine de personnes autour de moi. Mais finalement ça s'est plutôt bien passé, du début à la fin, pas de quoi s'inquéter. Tout le monde était agréable et déconneur, même si la plupart fumaient, plus ou moins réceptifs à mon humour alors ça m'allait. On a un peu traîné au-dessus du campus, genre le parc du globe, le skate-park. Certains ont lancé des pierres depuis une hauteur de 10 ou 15 mètres, sinon on a quasiment tous participé à une joute (vous comprendrez mieux avec la vidéo), et j'ai rencontré un gars qui lui aussi fait du Parkour. Donc, j'en ai fait pas mal ce soir-là. C'était énorme. Putain, je pensais pas. J'en parlerai dans un article, plus tard.
Côté musique, Y'AVAIT RIEN. Quasiment rien. Une grande scène à côté de L'ARC et une place Schneider, et un orchestre mobile de 5 personnes qui faisait l'aller-retour entre les deux. Deux ou trois groupes dans des bars, et rien d'autre. Bah putain, heureusement qu'on n'y est pas allé que pour la musique parce qu'il y avait de quoi être déçu. Y'avait quoi... Du Reggae-Ska en bas, de la musique africaine en haut, c'était... bidesque. Et c'est là que je me dis "bah putain, comment je vais faire moi avec ma musique électronique"...
On est parti à 14 ou 16, on est rentré à 6, à 1h du matin. À minuit, ils rangeaient déjà tout le matériel, et nous on faisait toujours un peu de Parkour, sinon on parlait ou on faisait des courses de sprint devant la mairie. Je crois que je suis jamais resté aussi tard dehors au Creusot, c'était assez exceptionnel, surtout pour la soirée qui nous était offerte.

Publié dans Dehors

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article